En matière d’efficacité antimicrobienne, nous avons ouvert la voie au niveau mondial, avec un dossier exhaustif de tests d’efficacité de la désinfection de haut niveau (DHN) des sondes échographiques.

Nous allons au-delà des normes…


Nanosonics conduit des tests extensifs en laboratoire, centrés sur la validation en continu de l’efficacité du trophon. La sécurité des patients et la réduction du risque de propagation des infections sont les objectifs premiers de nos recherches et essais cliniques.

En excédant largement les conditions réglementaires minimales requises, notre avons fait de notre programme sur l’efficacité antimicrobienne notre priorité. Notre engagement absolu pour le dépassement des limites nous distingue et assure que nous allons au-delà des normes établies en DHN.

Au niveau mondial, le trophon est un pionnier dans le domaine de l’efficacité antimicrobienne, car il est le premier système de DHN au monde capable de détruire le PVH natif à haut risque infectieux.1

    • Le trophon désactive les sous-ensembles imposés de micro-organismes, comme requis par les normes européennes..
    • Le trophon a également prouvé sa capacité d’élimination d’une gamme étendue d’agents pathogènes cliniquement infectieux que d’autres systèmes de DHN ne possèdent pas, notamment:*

– Maladies sexuellement transmissibles (MST)

Clostridium difficile spores

– Bactéries multirésistantes

Ces pathogènes ne sont pas imposés pour les tests des agents à enregistrer comme DHN en France.

En France, les désinfectants de niveau intermédiaire, les DNI, doivent inclure des agents bactéricides, virucides, fongicides et mycobactéricides. Les désinfectants de haut niveau, les DHN, doivent de plus être sporicides dans le temps de contact.

La Direction générale de la santé et le Haut conseil de la santé publique soulignent:2

      • L’efficacité hétérogène des désinfectants contre le VPH, et
      • La stricte conformité aux recommandations détaillées dans l’avis du Haut conseil de la santé publique en date du 14 décembre 2007

En outre, ces autorités notent que:

      • La systématisation de la désinfection intermédiaire entre chaque patient devrait permettre d’empêcher toute transmission de contaminants … en limitant les risques associés à une conformité partielle aux mesures recommandées;
      • Pour le HPV, il doit être possible de bénéficier d’une stratégie efficace contre les virus naturels infectieux.
1. Ryndock E, Robison R, Meyers C. Susceptibility of HPV16 and 18 to high level disinfectants indicated for semi-critical ultrasound probes. J Med Virol. 2016;88(6):1076-80.
2. Avis du Haut Conseil de la Santé Publique du 8 janvier 2016 relatif à la désinfection des SEE et Direction Générale de la Santé – Instruction DGS/VSS/VSS1/DGOS/PF/ PF2/2016/145 du 10 mai 2016.

Tests des maladies sexuellement transmissibles (MST)

Les sondes d’échographie sont fréquemment en contact avec des sites corporels susceptibles d’être porteurs de MST. Il est prouvé que le trophon désactive totalement une large gamme de pathogènes responsables des MST.*


VIH


Le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) provoque une maladie incurable qui affecte le système immunitaire, compromettant sa capacité à combattre la maladie.





VIH

En France, 3 943 nouveaux cas de VIH ont été diagnostiqués en 2015.1

Au cours des tests en laboratoire, le trophon a démontré son pouvoir d'inactivation du VIH.

Hépatite B


Le virus de l'hépatite B (VHB) attaque le foie et peut se transmettre par contact avec les fluides corporels (p. ex. au cours de rapports sexuels).





Hépatite B


En France, 93 cas d'hépatite B ont été rapportés en 2014.2 Il n'existe pas actuellement de traitement curatif de l'infection au VHB.

Le trophon est efficace contre le virus de l'hépatite B sur les sondes échographiques.


Hépatite C


Le virus de l'hépatite C (VHC) est un virus transmissible par le sang qui peut être la cause d'infections chroniques et de maladies hépatiques comme le cancer du foie.





Hépatite C


On estime à 15 millions le nombre de personnes atteintes d'une hépatite C chronique en Europe.3

Le trophon est efficace contre le virus de l'hépatite C sur les sondes échographiques.



PVH


En France, la prévalence du PVH chez les femmes dont la cytologie est normale va de 5,2 à 48,3 %.4




PVH

Le PVH est la cause de 99,7 % des cas de cancer du col de l'utérus, 88 % des cas de cancer anal, 70 % des cas de cancer vaginal et 50 % des cas de cancer du pénis.4,5

Le trophon est efficace contre le PVH sur les sondes échographiques.

Chlamydia


Chlamydia trachomatis est à l'origine d'une maladie courante à déclaration obligatoire qui peut entraîner stérilité et grossesses extra-utérines.



Chlamydia trachomatis

267,097 infections à chlamydia ont été diagnostiquées en France en 2016 avec une prévalence 1,5 fois plus élevée chez les femmes que chez les hommes.7

Gonorrhée


49,628 infections gonococciques ont été diagnostiquées en France en 2016 avec 2,3x plus de femmes diagnostiquées que les hommes.7





Gonorrhée

Le trophon est efficace contre la bactérie de la gonorrhée sur les sondes échographiques.

 

Candidose


Le champignon Candida albicans peut être la cause d'une infection fongique des régions buccales et vaginales ainsi que d'infections du système sanguin, entraînant des taux élevés de morbidité et de mortalité.





Candidose

Selon les rapports épidémiologiques 2014 des infections liées aux soins de santé en Europe, une candidose était responsable de 5,5 % des pneumonies acquises en USI en France et de 8,9 % des infections du système sanguin acquises en USI en 2012.6

Le trophon est efficace contre la bactérie de la candidose sur les sondes échographiques.

 
1. European Centre for Disease Prevention and Control/WHO Regional Office for Europe. HIV/AIDS surveillance in Europe 2015. Stockholm: ECDC; 2016. http://www.euro.who.int/__data/assets/pdf_file/0019/324370/HIV-AIDS-surveillance-Europe-2015.pdf. Accessed 8 Mar 2017.
2. European Centre for Disease Prevention and Control. Annual Epidemiological Report 2016 – Hepatitis B. [Internet]. Stockholm:ECDC; 2016. http://ecdc.europa.eu/en/healthtopics/hepatitisb/Pages/Annualepidemiologicalreport2016.aspx. Accessed 8 Mar 2017.
3. World Health Organisation (WHO), Regional Office for Europe. Health topics, Communicable diseases, Hepatitis, Data and statistics (webpage updated 2017). Available at: http://www.euro.who.int/en/health-topics/communicablediseases/hepatitis/data-and-statistics. (Accessed June 2017).
4. Bruni L, Barrionuevo-Rosas L, Albero G, et al. ICO Information Centre on HPV and Cancer (HPV Information Centre). Human Papillomavirus and Related Diseases in the World. Summary Report 15 December 2016. http://www.hpvcentre.net/statistics/reports/XWX.pdf. Accessed 15 Mar 2017.
5. Taylor S, Bunge E, Bakker M, Castellsagué X. The incidence, clearance and persistence of non-cervical human papillomavirus infections: a systematic review of the literature. BMC Infectious Diseases. 2016;16:293.
6. European Centre for Disease Prevention and Control. Annual epidemiological report 2014. Antimicrobial resistance and healthcare-associated infections. Stockholm: ECDC; 2015. http://ecdc.europa.eu/en/ publications/Publications/antimicrobial-resistance-annual-epidemiological-report.pdf. Accessed 17 Mar 2017.
7. : Ndeikoundam Ngangro, N., et al. (2018). ESTIMATIONS NATIONALES ET RÉGIONALES DU NOMBRE DE DIAGNOSTICS D’INFECTIONS À CHLAMYDIA ET À GONOCOQUE EN FRANCE EN 2016, Santé Publique France: 6.

* Nanosonics internal test data.


Tests des spores Clostridium difficile

Les désinfectants de haut niveau doivent être sporicides uniquement avec des temps de contacts étendus. Le trophon a démontré sa capacité d’inactivation des spores de Clostridium difficile au cours de tests en laboratoire, même dans la durée de cycle de 7 minutes spécifiée par le fabricant.*


Sporicide


Les spores bactériennes sont extrêmement résistantes aux désinfectants. Les désinfectants de haut niveau doivent être sporicides avec des temps de contact étendus.





Sporicide

Les spores telles que Clostridium difficile peuvent être la cause de graves diarrhées et contribuer lourdement au poids des maladies nosocomiales sur nos systèmes de santé.

 

Clostridium difficile


L'infection nosocomiale courante provoquée par le bacille Clostridium difficile se caractérise par de sévères diarrhées.




Clostridium difficile

En Union européenne, approximativement 123 000 patients chaque année acquièrent une infection due à Clostridium difficilependant un séjour à l'hôpital.10

1. van Dorp SM, Kinross P,
Gastmeier P, Behnke M, et al. Standardised surveillance of Clostridium difficile infection in European acute care hospitals: a pilot study, 2013. Euro Surveill. 2016;21(29):pii=30293. http://www.eurosurveillance.org/ViewArticle.aspx?ArticleId=22540. Accessed 17 Mar 2017.

Tests des bactéries multirésistantes

Les épidémies de bactéries multirésistantes dans les établissements de santé constituent une réelle menace d’autant plus que les antibiotiques sont impuissants à combattre ces souches. Le trophon inactive ces bactéries multirésistantes.*


SDRM


Le Staphylocoque doré résistant à la méthicilline résiste aux antibiotiques et cause couramment de nombreuses affections nosocomiales.





SDRM

Le SDRM peut provoquer des infections cutanées et conduire à des maladies plus graves telles que septicémie, pneumonie et infections du système sanguin.

Le trophon est efficace contre le SDRM sur les sondes échographiques.

ERV


L'entérocoque résistant à la vancomycine (ERV) résiste à l'un des antibiotiques de dernier recours actuellement disponibles.11




ERV

Une infection par les entérobactériacées résistantes aux carbapénemes (ERC) peut entraîner des taux élevés de morbidité et de mortalité.

Le trophon est efficace contre l'ERV sur les sondes échographiques.

ERC


Une infection par les entérobactériacées résistantes aux carbapénemes (ERC) peut entraîner des taux élevés de morbidité et de mortalité.





ERC

Une vague d'épidémies dues aux ERC a été associée aux duodénoscopies pratiquées aux États-Unis et en Europe entre 2013 et 2015, ayant entraîné le décès de centaines de patients.1,2

Le trophon est efficace contre l'ERC sur les sondes échographiques.

1. Rubin ZA, Murthy RK. Outbreaks associated with duodenoscopes: new challenges and controversies. Curr Opin Infect Dis. 2016;29(4):407-14.
2. O’Horo JC, Farrell A, Sohail MR, Safdar N. Carbapenemresistant Enterobacteriaceae and endoscopy: An evolving threat. Am J Infect Control. 2016; 44(9):1032-6. 15. Keys, M., et al. Efforts to Attenuate the Spread of Infection (EASI):, a prospective, observational multicentre survey of ultrasound equipment in Australian emergency departments and intensive care units. Critical Care and Resuscitation. Volume 17 Number 1, March 2015.

* Nanosonics internal test data.


Conditions requises des tests selon les normes européennes

Les normes européennes imposent des conditions minimales de DHN. Le trophon a démontré sa capacité d’inactivation de tous les micro-organismes imposés dans une durée de cycle de 7 minutes et satisfait aux exigences réglementaires de DHN selon les normes européennes en vigueur.


Virucide


Les virus (à l'inverse des bactéries) nécessitent un hôte pour se reproduire. Une DHN doit inactiver les virus enveloppés et non enveloppés.




Virucide

Les virus peuvent survivre dans l'environnement ou en surface pendant de très longues périodes. Ils peuvent se transmettre via l'air ambiant, les fluides corporels et les surfaces de contact.

Le trophon est efficacement virucide sur les sondes échographiques.

Mycobactéricide


Les mycobactéries peuvent être la cause de maladies graves comme la tuberculose. Une DHN doit éliminer les mycobactéries dans le temps de contact.




Mycobactéricide

La paroi cellulaire des mycobactéries est solide et hautement résistante aux désinfectants.

Le trophon est efficacement mycobactéricide sur les sondes échographiques.

Fongicide


Les champignons et les levures sont des agents pathogènes opportunistes. Une désinfection de haut niveau doit être efficace contre les champignons.




Fongicide

Les champignons et les levures sont susceptibles de résister fortement à une désinfection. Ils peuvent devenir pathogènes à la faveur d'une modification de l'état de santé du patient (p. ex. état immunodépressif)

Le trophon est efficacement fongicide sur les sondes échographiques.

Bactéricide


Les bactéries végétatives comme E. Coli sont la cause d'un grand nombre de maladies infectieuses dans les établissements de santé et l'ensemble de la communauté.




Bactéricide

Conformément aux normes européennes, tous les désinfectants de haut niveau doivent présenter une activité bactéricide contre les bactéries végétatives.

Le trophon est efficacement bactéricide sur les sondes échographiques.

 
 
 

                                                           Organism
Bactéries végétatives
Carbapenam-resistant Escherichia coli Pseudomonas aeruginosa
Enterococcus hirae Staphylococcus aur eus
Staphylocoque doré résistant à la méthicilline Entérocoques résistants à la vancomycine
Neisseria gonorrhoea
Mycobactéries
Mycobacterium terrae Mycobacterium avium
Endospores bactériennes
Bacillus cereus Geobacillus stearothermophilus
Bacillus subtilis Clostridium difficile
Champignons
Candida albicans Aspergillus niger
Virus
Adenovirus Virus de l’immunodéficience humaine de type 1
Substitut du Virus de l’hépatite C (virus de la diarrhée virale des bovins) Virus du Papillome Humain (HPV 16 et HPV18)
Substitut du Virus de l’hépatite B (virus de l’hépatite B de canard) Poliovirus
Chlamydia
Chlamydia trachomatis

Son efficacité est prouvée contre la plus large gamme de micro-organismes. Vous pouvez faire confiance au trophon.