Sonication. Surcharge. Succès.

Les vibrations ultrasoniques à haute fréquence générées par le trophon activent une nébulisation surchargée en peroxyde d’hydrogène (H2O2) qui détruit les bactéries, les champignons et les virus.

SONICATION

Les vibrations ultrasoniques génèrent une énergie afin de générer une nébulisation ultrafine du H2O2.

Une quantité contrôlée de brouillard ultrafin de peroxyde d’hygrogène (H2O2) pénètre la chambre de décontamination du trophon par des ports latéraux et tourbillonne en douceur pour recouvrir la surface entière de la sonde et de sa poignée.

Les particules de brouillard pénètrent même dans les recoins cachés formés par toute crevasse, rainure et imperfection de la surface de la sonde.

Une dose minime et contrôlée de brouillard de H2O2 soniqué garantit la compatibilité avec les matériaux des sondes d’échographie compatibles avec le trophon.

SURCHARGE

Des radicaux libres provoquent la dispersion, le fractionnement et l’élimination des bactéries, des champignons et des virus.

La sonication crée un mélange surchargé en brouillard de H2O2 contenant des radicaux libres qui détruisent les bactéries et les champignons par réaction avec leur membranes cellulaires et leurs contenus.

Les radicaux libres réagissent également avec la structure moléculaire des virus et les détériorent, ce qui empêche toute infection et reproduction virales.

Des recherches amplement documentées montrent que le trophon est un système éprouvé de désinfection de haut niveau (DHN) qui élimine le HPV (papillomavirus humain) à haut risque cancérigène.1-3

Après la désinfection, le peroxyde d’hydrogène résiduel est évacué de la chambre de décontamination du trophon et passe par un système de désintégration de technologie avancée qui le fragmente en eau et en oxygène, inoffensifs pour l’environnement.

Le trophon est doté d’un module de commande dont les capteurs contrôlent la température, le volume et le débit de nébulisation tout au long du traitement, tout en maintenant un environnement de DHN fiable lors de chaque cycle.

SUCCÈS

Innovation au niveau mondial dans le domaine de la DHN des sondes échographiques de surface et endocavitaires.

Le module de commande du trophon confirme la fin de chaque cycle de DHN par un message à l’écran. La réussite du cycle de désinfection est également validée par le changement de couleur de l’indicateur chimique: lorsque le cycle satisfait aux critères de réussite, l’indicateur change de couleur selon le diagramme d’évaluation des couleurs fourni.

Ces deux processus vous apportent la garantie que la DHN de la sonde a pleinement rempli son objectif.

Au-delà des normes établies de l’efficacité antimicrobienne, au-delà de ses exigences minimales, le trophon excède tous les programmes d’efficacité.

1. Ryndock E, Robison R, Meyers C. 2015. Susceptibility of HPV16 and 18 to high level disinfectants indicated for semi -critical ultrasound probes. J Med Virol. Published online 13 Nov 2015. DOI 10.1002/jmv.24421.
2. Meyers, J., et al., Susceptibility of high-risk human papillomavirus type 16 to clinical disinfectants.J Antimicrob Chemother, 2014.
3. Combs CA, Fishman A. A proposal to reduce the risk of transmission of human papilloma virus via transvaginal ultrasound. Am J Obstet Gynecol. 2016 Jul;215(1):63-7